nerf vague , Estomac 9 , un exemple de conceptions compatibles .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

nerf vague , Estomac 9 , un exemple de conceptions compatibles .

Message  yoann-sempai le Ven 12 Aoû 2011 - 14:28

selon une définition précise de wiki :Le nerf vague ou nerf pneumogastrique ou encore nerf cardio-pneumo-entérique ou également nerf parasympathique est la Xe paire des nerfs crâniens. C'est une voie très importante de la régulation végétative (digestion, fréquence cardiaque…) mais aussi du contrôle sensorimoteur du larynx et donc de la phonation.
Le nerf vague est le nerf crânien dont le territoire est le plus étendu. C'est un nerf mixte qui convoie des informations motrices, sensitives, sensorielles et surtout végétatives parasympathiques.
Au sein du système parasympathique, il constitue la principale innervation efférente du cœur. En 1921, Otto Loewi a, le premier, mis en évidence la transmission synaptique en montrant que la stimulation du nerf vague entraînait une sécrétion d'acétylcystéine qui induisait un ralentissement du rythme cardiaque1. Le nerf vague est plus généralement une voie importante de la viscéromotricité des appareils cardio-vasculaire, trachéo-broncho-pulmonaire et digestif ainsi que de la régulation des sécrétions des glandes surrénales, du pancréas, de la thyroïde, des glandes endocriniennes et du système digestif. Il transmet aussi des informations viscérosensitives (notamment la pression sanguine aortique).
Sur le plan moteur, il innerve les muscles lévateurs du voile du palais et certains muscles constricteurs du pharynx et du larynx. Il assure aussi la transmission de la sensibilité somatique du pharynx, du larynx, et de l'épiglotte ainsi qu'une partie des informations gustatives.



Ainsi , dans le Dim Mak , ou le Kyusho nous localisons la frappe E9 , qui est effectuée sur un point associé a l'estomac, entrainant une action sur le carotide sinus et le nerf vaque . Lorsque l'on regarde cette définition anatomique énoncée plus haut, nous remarquons effectivement la connexion de ce nerf avec l'organe associé "digestif ainsi que de la régulation des sécrétions des glandes surrénales, du pancréas, de la thyroïde, des glandes endocriniennes et du système digestif". Agir sur le point E9 ( le nerf vague) aura donc une incidence sur l'organe associé , mais également sur le cœur "la stimulation du nerf vague entraînait une sécrétion d'acétylcholine qui induisait un ralentissement du rythme cardiaque" Pour les pratiquants avancés , nous savons qu' agir sur le cœur ou l'estomac dépendera de la façon d'attaquer ce point .
Ce qui est intéressant dans cette description c'est qu'un point décrit par la MTC , soit si proche de sa description anatomique "moderne" c'est a dire que des siècles plus tôt , les praticiens avaient déjà mis en évidence ces associations . Mais alors comment cela c'est-il fait ?
Tout simplement , avec les mêmes méthode scientifiques modernes , c'est à dire grâce a l'observation et l'expérimentation . Ainsi les savants de la chine anciennes savaient qu'une action sur un point donné , émettait certains signaux et certaines réactions sur des zones différentes de l'endroit stimulé . Interprétant ses réactions comme des signaux , généralement invariables , il ont pu établir un système d'action de plus en plus élaboré , au fil du temps .
Lorsque nous agissons sur des stubos , dans le kyusho , c'est ces signaux que nous reproduisons , nous savons qu'une action localisée déclenchera des signaux spécifiques , biomécaniques ou neurologiques souvent n'ayant aucun rapport apparent avec la zone d'action stimulée . Nous expérimentons , le fruit des observations des maitres du passé et du présent ; Études réalisées par exemple par G. Dillman pour l'élaboration de son système. La médecine traditionnelle chinoise ou la médecine moderne ; Nous avons vue ici pour l'exemple du nerf vague que ces éléments ne sont pas incompatibles . C'est pourquoi opposer systématiquement les différentes approches , est souvent le résultat d'une étude incomplète des ces même approches .
En dehors des considérations de clan , de business , de styles , toutes les écoles actuelles du kyusho / Dim Mak quelques soit leur conceptions et hypothèses de départ , ont beaucoup a partager et a apprendre les unes des autres . Et cette formidable discipline n'est pas hermétique a la science bien au contraire.
avatar
yoann-sempai

Nombre de messages : 63
Age : 38
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 30/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: nerf vague , Estomac 9 , un exemple de conceptions compatibles .

Message  William Malnati le Mar 10 Jan 2012 - 8:22

Très bien vu. Lire aussi " Le Dim Mak face à la science".

William Malnati

Nombre de messages : 6
Age : 65
Localisation : Toulouse (31)
Date d'inscription : 27/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: nerf vague , Estomac 9 , un exemple de conceptions compatibles .

Message  Jean-Paul Bindel le Ven 30 Aoû 2013 - 15:28

Trés bien. Merci

_________________
"Si on ne peut parler que de sa propre expérience, on peut toujours apprendre de celle des autres."
avatar
Jean-Paul Bindel

Nombre de messages : 2379
Age : 70
Localisation : Théza (66)
Date d'inscription : 25/07/2008

http://www.ecolefrancaisedebudo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: nerf vague , Estomac 9 , un exemple de conceptions compatibles .

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum