Je commence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je commence.

Message  Jean-Paul Bindel le Ven 14 Déc 2012 - 16:17

J'inaugure donc la rubrique.

De sexe masculin, je suis né à Paris (17°) le 7 mars 1947.
J'ai habité successivement à Paris (75), Puteaux (92), Avranches (50), Sigoulès (24), Pont de l'Arn (81), Prayssac (46), Pont de l'Arn, Sigoulès, Pont de l'Arn, Toulouse (31), Ramonville (31), Vincennes (94), Neuilly sur Marne (93), Romainville (93), Pont de l'Arn, Saint Amans Soult (81) pour finir à Théza (66)....

Au niveau des arts martiaux j'ai commencé la pratique par le judo en Janvier ou févier 1967, au Judo Club Mazamétain sous la direction du professeur Roger Olazabal qui a su me donner le goût des belles techniques.
Je suis ensuite parti à Toulouse pour mes études (Sciences Po et Sociologie au départ, puis Droit et Criminologie). Et je me suis inscrit au Judo Club du Capitole dont le professeur était Pierre Nectoux qui était à l'époque 3° dan de judo, 1er dan de Karaté et 1° dan de Kendo ce qui était exceptionnel pour l'époque. La salle située Impasse Baour Lormain (Rue St Rome) était minuscule, on pouvait travailler à une dizaine à la fois gros maximum mais quel travail...
Mes sempaïs à l'époque étaient Jean VAISSIERE et Jean SENIL. Ce dernier était handicapé d'un genou et ne pouvait pas faire de randoris debout mais il m'a fait faire des progrès remarquables au sol.
J'ai commencé également à l'automne à pratiquer dans ce même club le karaté avec un professeur que je ne citerai pas qui allait tester le samedi soir ses connaissances dans la rue. Par ailleurs le style enseigné "SHOTOKAI" ne me convenait pas du tout. J'ai donc arrêté au bout de quelques mois et je me suis mis à l'aïkido.
Mon professeur d'aïkido, Bernard Grenier, était également professeur de judo à l'université et au club qui y était rattaché le TUC.
Il a créé au printemps 1969 une section aîkido dont j'ai été le seul élève jusqu'au mois de juin. Bernard Grenier avait étudié l'aîkido avec le maître Tadashi Abé qui représentait l' "Aïkikaï" dans les années 1960 en France. Pendant trois mois j'ai donc travaillé en cours particuliers et j'ai progressé rapidement. J'étais à cette même époque ceinture marron de judo. J'ai participé à mon premier stage d'aïkido à Toulouse cette même année, alors que j'étais ceinture jaune. Le responsable du stage était Alain Floquet qui était alors 4° dan et pratiquait l'aïkido "Mochizuki". Il était assisté d'un jeune 2° dan Gabriel Michaud. Ils sont à ce jour 8° et 7° dan. J'ai obtenu ma ceinture noire de judo au Collège des ceintures noires en 1969 soit seulement deux ans aprés mes débuts en battant tous mes adversaires lors d'un combat en poule. J'ai ensuite obtenu ma ceinture noire d'aïkido Yoseikan (Bernard Grenier ayant rejoint cette école) en 1970 soit également deux ans après mes débuts.
J'ai ensuite passé mon diplôme d'état de "Professeur de judo, karaté, aïkido et disciplines associées". A l'époque on faisait pas dans le détail. J'ai commencé à enseigner le judo au Judo CLub du Capitole, au Judo Club Bonnefoy-Lapujade, puis au Judo Club Ramonvillois et l'aîkido au JC Lapujade, au Samouraï de Toulouse et à Ramonville.
Au Samouraï j'ai repris la pratique du Karaté (Shotokan cette fois ci) avec le professeur Sajous un des pionnier du karaté à Toulouse et qui a formé bon nombre des professeurs de la région. J'ai participé à mon premier stage de karaté avec un expert japonais le maître Seiki Togushi. Celui-ci, 10ème de karaté Goju Ryu m'a fait découvrir un karaté totalement différent de ce que j'avais vu jusqu'alors. Son premier cours a porté sur les chutes car bien entendu aucun des karatékas présents ne savait chuter ce qui l'a profondément choqué. C'est avec lui aussi que j'ai pris mes premiers cours de Ko-Budo.
J'ai également pratiqué au Samouraï durant deux ans le Taé Kwon Do avec le maître Lyuh Sun Ku dit King, 6ème dan, qui importa véritablement cette discipline à Toulouse et forma de nombreux cadres de la fédération. Je me souviens d'un petit jeune qui débuta en même temps que moi, qui se nomme Philippe Bouédo, qui est maintenant directeur technique de la fédération et 7ème dan. Je prenais des cours l'après-midi avec un petit groupe de professeurs d'arts martiaux qui suivait une formation accélérée afin de pouvoir enseigner rapidement le TKD.
Durant mes dix ans passés à Toulouse j'ai passé beaucoup de temps sur les tatamis mais j'ai également suivi un cursus universitaire en sociologie (un an seulement car c'était en 68 et vraiment n'importe quoi), droit (spécialité droit européen et droit pénal) et criminologie. J'ai également effectuée mon service militaire à la 14ème compagnie divisionnaire, service des effectifs, où j'ai terminé avec le grade de sergent. Pendant cette période j'ai obtenu le titre de champion de france militaire de tir de combat par équipe en battant les gendarmes en finale grâce à un 20/20 au pistolet mitrailleur.

La suite demain.

_________________
"Si on ne peut parler que de sa propre expérience, on peut toujours apprendre de celle des autres."
avatar
Jean-Paul Bindel

Nombre de messages : 2379
Age : 70
Localisation : Théza (66)
Date d'inscription : 25/07/2008

http://www.ecolefrancaisedebudo.fr

Revenir en haut Aller en bas

respect

Message  lazhar le Mar 9 Avr 2013 - 14:38

bonjour Jean Paul, devant ta présentation et ton cv nos présentations auront une bien pale figure, j'espere pouvoir assister a tes enseignements et apprendre.

lazhar

Nombre de messages : 2
Age : 60
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 09/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum