George DILLMAN, le père du KYUSHO-JITSU moderne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

George DILLMAN, le père du KYUSHO-JITSU moderne

Message  Jean-Paul Bindel le Mer 30 Juil 2008 - 21:56

George DILLMAN est né en 1942 en Pennsylvanie.

Aprés des débuts prometteurs en base-ball il commence la pratique du karaté en 1960, au Kentucky, avec Robert TIEU qui l'initie à l'Okinawan Kenpo. Il recevra sa ceinture noire dans cette discipline de Charles CANT.
Il travaillera ensuite le style ISSHIN-RYU avec Harry SMITH (aujourd'hui 10°dan) le plus ancien élève du maître SHIMABUKURO, créateur de ce style et ayant passé plusieurs années à OKINAWA auprés du maître. Il apprendra tous les katas, à mains nues et avec armes, de cette école.
Par la suite il pratiquera le style SHORIN-RYU avec James COFFMAN

Ses autres professeurs seront John RHEE pour le TANG SU DO, et Sam PEARSON.

George DILLMAN est le seul américain à connaître tous les katas d'armes des écoles ISSHIN-RYU, SHORIN-RYU et KENPO. Il a recu son diplôme d'expert en KO-BUDO des mains de Masanao TAKAZAWA.

Il travaillera ensuite les styles chinois avec les maîtres Robert TRIAS et Daniel K.PAI avant de renconter Hohan SOKAN et Seyu OYATA.

Robert TRIAS (1923/1989) aprés avoir pratiqué les styles chinois et okinawaiens en asie durant la guerre du pacifique introduira le karaté aux USA en 1945. C'est lui qui enseignera à George DILLMAN le tsuki avec 1/4 de rotation, l'angle à 45% vers le bas et l'index tendu sous le pouce.

Daniel Kane PAI (1930/1993) a pratiqué de nombreux styles chinois, okinawaiens et japonais. Il initiera George DILLMAN au kata secret "Kin Ken" en lui faisant jurer de ne jamais dévoiler celui-ci à un pratiquant en dessous de 7° dan.

Daniel Kane PAI, Bruce LEE, Jhoon RHEE et George DILLMAN.

Pour l'anecdote quand j'ai demandé à Matt BROWN de m'apprendre le début de ce kata, celui ci a téléphoné à George DILLMAN pour avoir son autorisation.


En 1967 il rencontre Mohamed Ali dont il deviendra le préparateur physique. Il lui fera également passer le 1er dan de karaté et rachetera son camp d'entrainement à Deer Lake en 1997.Durant la période glorieuse de Mohamed Ali le camps recevra la visite de nombresues personnalités du show biz : Elvis Presley (qui pratiquait le karaté), Frank Sinatra, Sammy Davis Jr, Andy Wharol, Sylverster Stallone, etc... Dans la vidéo ci dessous George DILLMAN raconte pour une chaine américaine ces années passées auprés de Mohamed Ali
http://www.youtube.com/watch?v=P7mM-7Q6NbM&feature=related
Et ci dessous un interveuw de son ex-épouse Kim.
http://fr.youtube.com/watch?v=yS_eyFt9YbA

George DILLMAN sera quatre années consécutives (1969 à 1972) champion des USA tant en combat qu'en kata. En 9 ans de compétitions il gagnera 327 tournois en combat, kata, casse et kata avec armes.


En septembre 1981, George DILLMAN arbitrant une compétition de karaté. Devinez qui est le combattant qui porte le Maé Géri...


Concours de casse

En 1972 lors d'un gala à Pittsburgh il rencontre Hohan SOKEN un maître d'Okinawa (10° dan) qui le félicite pour sa démonstration de kata et lui propose quelques améliorations notamment dans l'interprétation de ses katas. Il lui révèle pour la première les bunkais avec utilisation des points de pression et lui offre une carte d'acupuncture avec les principaux points à utiliser.
George m'avouera lors d'un interview qu'il n'avait rien compris à l'époque des explications de Me SOKAN et qu'il avait rangé cette carte au fond d'un tiroir.

Il rencontre quelques années plus tard Seyu OYATA, un autre expert 10° dan d'Okinawa, lors d'une démonstration à KANSAS CITY en 1983 et c'est alors l'illumination lorsqu'il voit les KO pratiqués par ce maître. Il comprend enfin le message qu'Hohan SOKAN lui avait fait passer.

Vidéo : Seyu OYATA mettant KO le jeune George DILLMAN

http://www.youtube.com/watch?v=AHwRusYVJHI

George va alors ressortir la carte de Me SOKEN de son tiroir et commencer une étude scientifique de l'utilisation des points d'acupuncture. Il ira jusqu'à procéder, avec un chirurgien, à des autopsies de cadavre, pour situer exactement la position des nerfs et de leurs ramifications.
Le 1er KO neurologique effectué sous contrôle médical sera réalisé dans un hopital, par son épouse Kim sur Bill BURCH. Une cassette vidéo a été réalisée sur les KO effectués ce jour là.

Par la suite George expliquera ses recherches (tout en les continuant) lors de stages qui auront un succès croissant. Il dirigera des stages d'abord aux USA puis dans le monde entier. En 2006 en compagnie d'une cinquantaine de professeurs de la DKI il fera même une tournée en Chine et effectuera une démonstration au monastére de Shaolin devant le grand maître Shi de Jing qui sera trés impressionné par le niveau technique de l'équipe. Il dira :"pour une fois des étrangers ne se contentent pas de présenter des katas (taos) mais ils expliquent ce qu'il y derrière le miroir."


Ma première rencontre, par cassette interposée, avec George DILLMAN aura lieu il y une vingtaine d'années en Italie lors d'un stage dans un club de Yoseikan Budo. Je voyais pour la première fois des KO inimaginables malgré plus de vingt ans (à l'époque) de pratique des arts martiaux. Je n'ai jamais réussi à obtenir des italiens une adresse pour me procurer la cassette. Quelques temps plus tard ils faisaient venir Mark KLINE, un assistant de George, pour un stage, sans m'en aviser bien sur.

Ce n'est qu'une dizaine d'années plus tard et grace à Internet que j'obtenais les coordonnées de George, commandais mes premières cassettes. Celles ci étant tournées en live lors de stages, et en anglais, je ne comprenais pas grand chose mais constatais tout de même qu'il y avait quelque chose à apprendre dont je n'avais jamais eu conscience jusque là. La lecture, et la traduction des livres de George allait me faire beaucoup progresser. Je passais à l'époque entre 6 et 8 heures tous les jours à essayer de comprendre mais je n'ai jamais durant cette période essayer de pratiquer des KO moi-même estimant cela trop dangereux pour être fait sans le contrôle d'un expert. Cela a bien changé depuis.
J'ai ensuite demandé à George de venir diriger un stage en France. Il m'a fait répondre par son épouse Kim qu'il ne dirigeait pas de stage chez les gens qu'il ne connaissait pas. J'ai appris par la suite qu'il était venu à Paris quelques années plus tôt avec Wally JAY pour y rencontrer un professeur de karaté français et que cela c'était assez mal passé et qu'il gardait un mauvais souvenir des français.
Kim me proposa alors de faire venir Mark KLINE, en des meilleurs assistants de George déja venu en Italie et en Angleterre.
Et ce fut la découverte, l'extase...le photographe de la revue Karaté-Bushido lui même n'en revenait pas. Un nouvel univers martial s'ouvrait à nous.
Aprés une deuxième venue de Mark en France nous nous sommes rendus pour la première fois en avril 2003 au fameux Summercamp de Deer Lake. J'étais pour ce voyage accompagné de Franck TOURBIER, de Philippe MARTIN et d'un prof de Karaté dont je préfère ne pas parler compte tenu de son comportement honteux pendant le stage. Aprés un voyage mouvementé (trois fois le tour de Philadelphie avant de trouver la bonne route) nous arrivons à Deer Lake (la nuit, en pleine forêt). J'ai un message de Gilbert HOUSEAUX, un francais installé aux USA qui m'avise que tous les cadres de la DKI se trouvent dans un restaurant voisin du camp (40 kms environ mais là-bas ce ne compte pas). Nous réussissons à le trouver aux environs de minuit et rentrons dans une ambiance de saloon : stetsons, santiagues, musique country, vingt téléviseurs qui diffusent des rencontres sportives et surtout de la pub...et l'état major de la DKI (une dizaine de 7° et 8° dan avec le grand chef, mais pas Mark KLINE). L'accueil est correct mais sans plus. Gilbert HOUSEAUX m'expliquera le lendemain que Mark KLINE vient de quitter la DKI et que nous sommes donc un peu "suspects".
Le lendemain début de stage et grosse surprise : 70 participants sur le tatamis (c'est le maximum qu'il peut contenir et nous sommes vraiment tassés) dont la moitié est au moins 5° dan dans différentes disciplines. La surprise vient aussi des tenues des pratiquants, il y a moins vingt sortes de gi différents dans les coupes ou dans les couleurs, sans parler des shorts ou des joggings. Malgré la différence de la langue nous réussissons à apprendre quelques petites choses et je sympathise avec Will HIGGINBOTHAM, Matt BROWN et Bill BURCH que nous ferons venir en France par la suite. Le stage est en fait un séminaire et une vingtaine de professeurs vont intervenir durant les trois jours. La durée de l'intervention est en général fonction du grade : 4 heures pour Georges, 2 heures pour Will (8° dan), 1 heure pour Matt et Bill (7° dan à l'époque). Les "petits" 5° dan n'auront droit qu'à 1/4 d'heure. Il faut faire ses preuves. Durant ces trois jours j'ai en constamment George sur le dos pour controler ma technique ... c'est pesant ... mais agréable aussi.



2003 : Pour la première fois des français sont admis à Deer Lake...

Au retour nous nous arréterons comme prévu au dojo de Mark KLINE dans la banlieue de New York pour un cours particulier de trois heures où nous apprendrons beaucoup de choses sur le tuité et les techniques énergétiques. Mark nous confirmera son départ de la DKI pour raisons personnelles.


Durant la saison suivante nous ferons venir quelques experts en France pour des stages et ensuite retour à Deer Lake en mai 2004. Découverte de quelques nouvelles têtes dont Léo FONG (10° dan qui enseigna la boxe anglaise à Bruce Lee) .T.A FRAZER, Matt BROWN, Ken SMITH, Sterling JOHNSON, Dustin SEALE, Matt HAYATT et quelques autres. Nous assisterons pour la première fois à un mariage célébré sur le tatami par Léo FONG (pasteur de son état) qui unira Ron et Becky BADDORF (tous deux 5° dan)
Samedi soir à 17.55 Gilbert HOUSEAUX me prévient que je fais 1/4 d'heure de cours à 18.00 à la demande de George. Il n'est pas question de refuser bien sur. Heureusement pour moi le fidèle Franck est encore là. Il me suit depuis prés de vingt ans et avec lui je peux improviser n'importe quoi. Les américains présents sont pour la plupart issus du karaté, du taé kwon do ou du kung fu et savent assez peu chuter. Mon cours sera donc basé sur mes connaissance en ju-jitsu et aiki-jitsu (avec notamment des sutémis à la Minoru MOCHIZUKI). Mon cours aura un tel succès que plusieurs professeurs me demanderont de filmer mes techniques aprés l'entrainement. Le lendemain à la fin du stage George DILLMAN m'annoncera qu'il me confirme dans mon grade de 7° dan décerné douze ans auparavant par Minoru MOCHIZUKI. Je deviens donc le premier 7° dan DKI en Europe continentale, Paul BOWMAN pionnier du Kyusho-Jitsu en Angleterre l'étant déja depuis plusieurs années.


Le groupe des français présents en 2004 avec George DILLMAN, Bill BURCH, Ron BADDORF

En décembre 2004, invité par Franck TOURBIER je ferais une tournée de deux semaines aux USA et travaillerais ainsi avec Will HIGGINBOTHAM (chez qui nous logerons huit jours, George DILLMAN, David RHODES (8° dan) et Chuck GAUSS (master of Tapi -Tapi)

Les experts au stage de CHICAGO : Bill HOMANN, David RHODES, Franck TOURBIER, George DILLMAN, Will HIGGINBOTHAM, Jean-Paul BINDEL.

En février 2005 une tournée en France et en Belgique est enfin prévue avec George DILLMAN, mais sa mère étant hospitalisée et gravement malade, il annule sa venue et envoie Bill BURCH à sa place. Celui sera accompagné de son élève Gilbert HOUSEAUX (5° dan à ce jour) et donnera une trés bonne série de cours.

En mai 2005 nouveau stage à Deer Lake. L'équipe francaise s'est féminisée avec la présence de Vanessa VILLON, Marie-Claude SCHNAUSS et de la roumaine Anica FLORESCU (5° dan Ju-Jitsu et colonel au service de sécurité du président roumain). Une équipe belge dirigée par Jean-Francois LEFEBVRE sera également présente pour la première fois.

En juin 2005 a enfin lieu la tournée européenne avec des stages à BRUXELLES, PARIS, BOURGOIN-JALLIEU et PERPIGNAN. Malheureuseusement le report de la tournée et la fin de saison arrivant le grand public ne sera pas au rendez-vous.


Le groupe des stagiaires à Bruxelles


A Perpignan, à coté du GM, Roland CHASSAN, un petit nouveau qui fait ses débuts à la DKI mais dont on reparlera (il sera le 2° français à diriger un cours à Deer Lake trois ans plus tard)

En juin 2009 Jean-Paul BINDEL sera accompagné d'un groupe de vingt professeurs européens formés par lui pour participer au stage de DEER LAKE.


Dernière édition par Jean-Paul Bindel le Mar 5 Jan 2010 - 8:14, édité 14 fois
avatar
Jean-Paul Bindel

Nombre de messages : 2379
Age : 70
Localisation : Théza (66)
Date d'inscription : 25/07/2008

http://www.ecolefrancaisedebudo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: George DILLMAN, le père du KYUSHO-JITSU moderne

Message  Jean-Paul Bindel le Lun 25 Aoû 2008 - 8:08

En septembre 2006 la tournée chinoise :
George DILLMAN va réaliser une projet qu'il avait à coeur depuis longtemps : réaliser une tournée en Chine avec un groupe de professeurs hauts gradés afin de faire connaitre sa méthode en Chine et notamment au monastère de Shaolin. Il a déja un représentant en Chine que nous reverrons à cette occasion avec plaisir : Maître Lunwei ZHANG installé à CHENGDU et que nous avions déja rencontré à Deer Lake.
Le groupe sera composé d'une cinquantaine de professeurs américains, d'un chilien et de trois français Vanessa VILLON, Serge HECKEL et moi-même.
George DILLMAN est accompagné des grandmasters Will HIGGINBOTHAM (8° dan), Matt BROWN (8°dan), Mark GERRY (7° dan), Steve COOPER (7° dan), Sterling JOHNSON (7° dan), et moi même. Un autre grand maître est du voyage il s'agit de Dennis TOSTEN (10° dan de Kenpo, ancien élève de Ed PARKER, Joe LEWIS et Rémy PRESAS)

Notre périple nous aménera à BEIJING, SHAOLIN, XIAN et CHENDU

BEIJING


Arrivée à Beijing, pose place Tien an men avec le groupe des professeurs de la DKI

A Beijing du tourisme, bien sur, mais aussi trois jours de stage à hôpital de médecine traditionnelles pour un tour d'horizon sur la Médecine Chinoise Traditionnelle.


A la fin du stage remise de diplômes par le Docteur YANG, avec qui nous avons pu discuter d'une manière trés ouverte par le biais d'une traductrice trés sympathique.

Durant le séjour à BEIJING les courageux (15 sur 50 environ, dont Vanessa et moi...) pouvaient suivre un cours de TAI CHI CHUAN à l'hôtel...à 6 heures du matin


SHAOLIN

Le grand souhait de George DILLMAN était de pouvoir discuter de ses théories avec le grand maître Shi de JING. Une rencontre de trois heures a donc eu lieu en tête à tête entre les deux maîtres. Celle ci a commencé par une projection de Ki de SDJ qui a paralysé les bras de GD.
A la fin de la discussion, et encore plus aprés notre démonstration, SDJ était trés impressionné par les connaissances des experts américains et il a reconnu que trés peu d'experts chinois connaissaient désormais de telles choses. Selon lui (et il le regrette mais doit suivre les instructions gouvernementales) le Kung Fu doit maintenant être spectaculaire et télévisuel afin de bien s'exporter et la recherche interne n'intéresse que trés peu de pratiquants.



Au monastére les deux grands maîtres George DILLMAN et Dennis TOSTEN avec l'interprête.


Le grand maître de Shaolin est connu au niveau international pour ses caligraphies. Avant de commencer une séance il crée une boule de KI et va projeter cette énergie dans le parchemin avant de commencer son oeuvre.


Le résultat.



Au sanctuaire de Shaolin : Vanessa VILLON, Jean-Paul BINDEL, Shi de JING et George DILLMAN

XIAN

Vue de la muraille qui entoure XIAN, et qui fait plusieurs dizaines de kilomètres de long.

A l'intérieur de la muraille : défilé folklorique


A l'exérieur de la muraille : autre défilé folkorique


Et le clou : l'armée des soldats en terre, vraiment impressionnant. Toutes les statues sont grandeur nature et différentes les unes des autres.


CHENGDU

Pour le tourisme le centre mondial des pandas géants


Panda nouveau-né en couveuse. Deux infirmières veillents jours et nuits sur les couveuses.


Le modèle au dessus : 160 kgs environ.

Et pour le Budo le dojo de Maître Lunwei ZHANG, le représentant de la DKI en Chine.


Démonstration de Sterling JOHNSON.

Et comme toutes les bonnes choses ont une fin les deux "petits" chinois vous saluent



LONDRES Novembre 2006

En novembre 2006 au stage de Londres sous la direction du grand maître assisté d'une cohorte de hauts gradés américains, anglais, belges et français. (Et oui il faut le dire...). Nous faisons la connaissance de Léon JAY (fils de Wally et 8° dan DKI), Keith GRAY (GB), Borut KINCL (Slovénie), Paul SERMAN (Italie), Chester BROWN (USA), etc...
Sont présents : Vanessa VILLON (Bourgoin-Jallieu), Thierry TRUONG (Castelsarrazin, Jean-François LEFEBVRE (Bruxelles),

Remise du 8° dan à Paul BOWMAN, içi en compagnie de George DILLMAN, Léon JAY (8° dan DKI) et Jean-Paul BINDEL


Remise de diplômes aux pratiquants anglais à l'occasion de ce stage. La DKI est implantée en Angleterre depuis prés de 20 ans et compte de nombreux clubs supervisés par Paul BOWMAN

En novembre 2007 : nouveau stage à Londres

Le groupe des français avec le GM : Bernard BROUQUISSE (Toulouse), JP BINDEL, George DILLMAN, Richard NAVARRO (Camélas), Stéphane-Sterling RIBEYRE (Elne), Roland CHASSAN (Montpellier)
Pour la première fois (aprés moi) un français sera invité à présenter un cours. Il s'agira de Richard NAVARRO (4° dan DKI depuis mars 2007)


Le groupe des stagiaires

Et le 10° dan pour George DILLMAN....

A l'occasion de ce stage à Londres avaient lieu par ailleurs deux autres joyeuses cérémonies.
* Anniversaire de George DILLMAN pour ces 65 ans avec repas de "gala" (à l'anglaise...je vous laisse imaginer) suivi d'un karaoké où nous avons pu admirer le GM mais aussi Paul BOWMAN et sa fille, Will HIGGINBOTHAM et le surprenant Chester BROWN, qui exécuta pour nous un chant navarro (sa tribu d'origine) pour développer l'énergie.

Gateau d'anniversaire...trés joli. Le nom anglais doit être "polystyrene'cake"

* Remise officielle à George DILLMAN de son diplôme de 10° dan. Ce 10° dan lui a été décerné par Harry SMITH (10° dan), Léo FONG (10° dan) et Wally JAY (10° dan). Le diplôme a été contresigné par tous les 8° dan de la DKI. Pour la petite histoire ce grade avait été proposé à George pour ses 60 ans mais il avait refusé s'estimant trop jeune pour cela.

George et son diplôme.


* En mai 2008 retour à Deer Lake. L'équipe française est composée de Stéphane BIRNBAUM (Elne), Roland CHASSAN (Montpellier), Jean-François LEFEBVRE (un peu belge aussi..) et moi même. Les grandmasters habitués de Deer Lake sont là (Will HIGGINBOTHAM, Matt BROWN, Sterling JOHNSON, Jack MEDARIS, Kim FOREMAN-DILLMAN,) mais nous faisons également la connaissance de quelques nouveaux : Tony EVERETT, Richard REIHNEIMER. Nous ne citons pas bien sur le "petit personnel" des 5° et 6° dan qui feront également des interventions.
A noter que Roland CHASSAN sera le 2° français (aprés moi) à diriger un cours de 15 minutes à Deer Lake et Jean-François LEFEBVRE le premier belge. Personnellement j'aurais l'honneur de diriger trois interventions d'une demi-heure. Les francophones commencent à se faire connaitre


George DILLMAN, son épouse Suzie et Stéphane le petit français...


George, Will et moi-même en discussion. En arrière plan Eliane BOUCHARD une sympathique cousine québecquoise.
Si vous agrandissez la photo vous pourrez constater que je transpirais. Laughing Razz Laughing

Il s'agit de ma dernière rencontre avec le "professor" George DILLMAN. La prochaine devrait avoir lieu à Deer Lake en mai 2009. Entre temps il aura du diriger une centaine de stages dans le monde...

A bientôt...

Et n'hésitez pas à faire des remarques ou poser des questions; Un forum c'est fait pour ca.
avatar
Jean-Paul Bindel

Nombre de messages : 2379
Age : 70
Localisation : Théza (66)
Date d'inscription : 25/07/2008

http://www.ecolefrancaisedebudo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: George DILLMAN, le père du KYUSHO-JITSU moderne

Message  Ninja 38 le Mer 15 Juil 2009 - 11:24

Si j'ai bien suivi vous avez du revoir le maître à Deer Lake en mai et à Indianapolis en juillet. A quand la prochaine rencontre ?

Ninja 38

Nombre de messages : 14
Age : 54
Localisation : Bourgoin-Jallieu (38)
Date d'inscription : 13/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: George DILLMAN, le père du KYUSHO-JITSU moderne

Message  alexis chinarro le Mar 20 Sep 2011 - 21:52

Merci de nous donner la chance de partager avez vous cette extraordinaire aventure.
avatar
alexis chinarro

Nombre de messages : 19
Age : 44
Localisation : Saint Aunes
Date d'inscription : 25/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: George DILLMAN, le père du KYUSHO-JITSU moderne

Message  Jean-Paul Bindel le Mar 22 Nov 2011 - 23:05

Depuis ma dernière visite dans cette rubrique j'ai eu le plaisir de travailler de nouveau avec Maître DILLMAN en mai et octobre 2010 à Deer Lake, en mai 2011 à Deer Lake où il m'a décerné le grade de 9° dan de la DKI et plus récemment à Londres les 18/19/20 novembre 2011.
Toujours un plaisir

_________________
"Si on ne peut parler que de sa propre expérience, on peut toujours apprendre de celle des autres."
avatar
Jean-Paul Bindel

Nombre de messages : 2379
Age : 70
Localisation : Théza (66)
Date d'inscription : 25/07/2008

http://www.ecolefrancaisedebudo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: George DILLMAN, le père du KYUSHO-JITSU moderne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum