stage en 3 jours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

stage en 3 jours

Message  Pascal Blanchard le Mer 6 Mai 2009 - 20:00

bonsoir a tous,
en faite j'aimerais connaitre les impressions de ce stage condensé en 3 jours
1/ des personnes donnant la formation
2/ des personnes recevant cette formation
3/ et si positif cela sera t-il reconduit?
4/ quelle doit être la préparation?
@++
amitiés
cap de burro
axurit

Pascal Blanchard

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: stage en 3 jours

Message  Frédéric GILLES le Ven 8 Mai 2009 - 8:09

Bonjour, j'ai suivi cette formation de trois jours à Marseille et je vais te faire part de mes impressions.

J'avais déjà effectué un premier stage d'initiation au Kyusho Jitsu en novembre dernier qui m'avait enchanté.
Pratiquant le karaté et le kobudo, je pense que le kyusho jitsu est vraiment complémentaire de ces arts martiaux. En Karaté, on apprend comment frapper ; en Kyusho, on apprend où frapper pour un maximum d'efficacité.
J'ai trouvé le stage assez intense mais plus au niveau cérébral que physique. Attention, je n'ai pas dit que ce n'était pas physique ; on a bien mouillé les kimonos. Mais le cerveau travaillait encore plus que les muscles. Il y avait beaucoup de notions à apprendre et à mémoriser : les méridiens, les points de pression, les angles de frappes, les katas, les kiaï, etc... Certains exercices demandaient aussi une forte coordination (exercices de tapi-tapi et d'arnis).

Concernant la préparation avant la formation, il vaut mieux déjà avoir lu les 10 cahiers de l'EFB et avoir appris les 5 éléments avec leurs cycles (construction, destruction, horaire), ainsi que les 12 méridiens (leur élément, leur polarité, leur trajet), et aussi connaitre les points principaux de ces méridiens. Pour la vésicule biliaire, c'est particulièrement difficile car il y a beaucoup de points et le trajet est sinueux Wink .
Enfin, il faut savoir exécuter un kata avec arme et un sans arme.
Le reste peut être appris pendant la formation (étude de KO, kuatsus).

Le plus dur va être maintenant de retenir tout ce que nous avons appris. C'est là que les cahiers de l'EFB apportent une aide très précieuse. Mais le plus important est la pratique, et donc il est nécessaire de faire des stages régulièrement.

Vivement le prochain stage.

Frédéric
http://www.budo-provence.com
--
avatar
Frédéric GILLES

Nombre de messages : 5
Age : 44
Localisation : Marseille (13)
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.budo-provence.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: stage en 3 jours

Message  Alain Floutard le Dim 10 Mai 2009 - 21:30

Salut Pascal, mon ami !

Jean Paul Bindel n'ayant pas eu le temps de répondre à ton post, voici quelques précisions...

Cette expérience de formation sur 3 jours est en fait tout à fait exceptionnelle et ne devrait pas être renouvelée. Je crois savoir que, pour des raisons de calendrier et par la nature du public concerné (personnes souvent d'astreinte le wend), il était difficile de réunir un groupe suffisant et cohérant pour chacune des 3 journées de formation espacées dans l'année, il n'a pu donc y avoir d'autre solution que de regrouper les 3 niveaux sur un long wend. Un certain nombre des stagiaires de ces 3 jours avaient d'ailleurs déjà participé aux journées de niveau 1 et de niveau 2, à Montpellier, avec Roland Chassan, Manu Colliot et moi-même.

Pour ce qui n'ont pas réussi leur examen et notamment le K.O., qu'ils se rassurent, c'est tout à fait normal ! C'est pratiquement impossible de réussir ce genre d'épreuve, sans entrainement ni pratique intermédiaire entre deux formations.

A titre d'exemple, il y a quelques années, sur Toulouse, les plus mordus d'entre nous, nous nous sommes retrouvés plusieurs fois avant de passer l'examen. Nous nous sommes entrainés, nous avons répété ce que nous avions appris, nous avons mis au point nos enchainements et nous nous sommes essayés au K.O. Résultat: beaucoup de bleus, de bosses et beaucoup de ratés... mais nous avons fini par comprendre que la précision du geste, la non crispation et l'intention étaient les clés de la réussite de cette épreuve. Lorsque le moment fatidique est arrivé, nous étions psychologiquement prêts et "physiquement" entraînés. Malgré cela, rares sont ceux qui ont réussi du premier coup.

Pour la saison prochaine, et en accord avec Me Bindel, sauf exception, il n'y aura plus d'examen à l'issue de la formation de niveau 3. L'examen sera plus tard, en fin de saison après un délai suffisant pour permettre à chaque candidat de se préparer convenablement.

Au sein de la nouvelle association AEKJ, une commission a mis au point un nouveau contenu de formation sur 3 journées ainsi qu'un protocole et un programme de différentes épreuves (dont le K.O.) en adéquation avec les différents arts martiaux représentés.

Sachons, par exemple, que le Kuatsu de réanimation sera aussi important que le K.O. au niveau de la notation : donc pénalisant. En d'autres termes, un candidat pourra très bien réussir son K.O. mais l'épreuve ne sera pas validée si le Kuatsu est mal réalisé ou mal maîtrisé. Ce candidat pourra cependant repasser cette épreuve lors d'un stage ultérieur (notamment stages de juillet et d'août où la présence de gradés KJ permet de constituer un jury), à sa demande, si et seulement si, Me Bindel juge cette requête acceptable.

Bien entendu, dès le mois de septembre, nous tiendrons au courant tous les membres de ce forum des nouvelles dispositions en vigueur au sein de l'AEKJ dont Jean Paul Bindel est l'expert, directeur technique.

Au grand plaisir de nous retrouver sur un tatami ou devant un bon demis bien frais !
Amitiés...
A.F
avatar
Alain Floutard

Nombre de messages : 303
Age : 61
Localisation : Toulouse (31)
Date d'inscription : 10/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: stage en 3 jours

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum