Combat de Charles Rigoulot (Catch 1934)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Combat de Charles Rigoulot (Catch 1934)

Message  Alain Floutard le Mar 21 Juil 2009 - 18:00

http://www.youtube.com/watch?v=duHhBAz-SrU

Les anciens m’ont si souvent parlé de lui…

Qualifié en son temps d’homme le plus fort du monde… Charles Rigoulot est un haltérophile, lutteur et coureur automobile français, né au Vésinet en 1903, décédé en 1962 à Paris.

Ses débuts sportifs remontent avant 1922, avec la pratique de la course à pied, notamment, et du football. Mais il découvre vite les engins de musculation et fréquente les salles où se mélangent, à cette époque, lutte, gymnastique, acrobatie et bien sûr, haltérophilie.

Au championnat de France de 1924, il arrache 100 kg, épaule et jette 130 kg. Une performance qui lui permet de participer aux Jeux Olympiques de Paris où il empoche le titre dans la catégorie des mi-lourds. Les Jeux terminés, il quitte cette catégorie pour faire toute sa carrière chez les poids lourds. On retiendra de la prestigieuse carrière de ce champion ses duels avec Ernest Cadine qui déplaçaient chaque fois une foule considérable. L'haltérophilie était alors considérée comme un grand spectacle.

Détenteur de plusieurs records du monde, Charles Rigoulot termine sa carrière le lundi 4 mai 1931, lors d'une compétition à la salle Wagram où il se blesse sérieusement au cours d'une tentative de record à l'épaulé jeté à 185 kg.

Son sens du spectacle l'oriente ensuite vers des numéros d'acrobatie de main à main avec sa femme. Il participe aussi à des rencontres de lutte et de catch. Il pratique plus tard les sports mécaniques et remporte le célèbre Bol d'Or en 1937. On l'aperçoit même sur des affiches publicitaires et au cinéma où il apparut dans quelques films : c'est dire la notoriété de ce champion qui porta haut les couleurs de la France dans les compétitions internationales.

Ses mensurations étaient impressionnantes, pour 81,3 kg (à 20 ans) à 103 kg (période catch) de chairs et de muscles, et « seulement » 1,73 m en taille.

D'une gentillesse permanente, toujours accessible, cet homme à l'appétit gargantuesque avait pour devise : "Bien boire, bien manger et surtout, beaucoup s'entraîner !"

Durant la guerre, il fut déporté dans le cadre du STO et fut prisonnier de guerre en Allemagne. Un de ses camarades de captivité a raconté qu'il avait tordu de ses mains les barreaux de la fenêtre pour permettre une évasion. Le groupe avait malheureusement été repris le lendemain.

A.F
avatar
Alain Floutard

Nombre de messages : 303
Age : 62
Localisation : Toulouse (31)
Date d'inscription : 10/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum